Manaa : trouvez votre fibre artistique

Pendant mon adolescence, je me suis découvert une passion pour les arts, quels qu’ils soient. En classe de première, je me suis dirigé vers un bac L, évidemment. C’est pour choisir quoi faire après le bac que cela a été plus compliqué.

En effet, je savais que j’adorais les arts, que j’étais plutôt bon, mais je n’arrivais pas à me décider, alors j’ai choisi de faire une manaa.

Un sursis pour réfléchir

J’ai adoré cette année très dense, autant en travail qu’en émotions. On est poussé à bout, on repousse nos limites et devons toujours être créatifs. Mentalement, c’est épuisant. Mais en même temps, c’est tellement gratifiant et passionnant !

Cela m’a donné l’occasion de réfléchir plus longtemps à mon orientation, tout en expérimentant tous les domaines de l’art. Pour la petite histoire, je me suis tourné vers la peinture, et j’en suis très heureux.

Manaa : trouvez votre fibre artistique

Laisser un commentaire